Nikolay Kostadinov, Risk All-Stars

riskonnect logo icon
Nikolay Kostadinov

Nikolay Kostadinov
Responsable de la gestion des risques
TMF

Quelle est votre formation ?

Je suis titulaire d'une licence en comptabilité de l'Université d'économie nationale et mondiale de Sofia, en Bulgarie.

Saviez-vous que vous vouliez devenir un professionnel du risque ? Si non, quel a été votre parcours pour en arriver là ?

Mon parcours a été assez long, j'ai commencé comme comptable junior dans une société appelée Mapei, puis j'ai été analyste financier chez IBM, contrôleur financier senior chez Unify, spécialiste senior de l'amélioration continue chez Ingram Micro, et j'ai ensuite commencé dans ma société actuelle, TMF, en tant qu'analyste de la mise en œuvre de la qualité, où j'ai élargi mon rôle à celui d'analyste de la qualité et de la gestion de la continuité des activités, et j'ai finalement décidé de saisir l'opportunité de devenir responsable de la gestion des risques.

Depuis combien de temps travaillez-vous dans le domaine du risque ?

Un an et demi.

Qu'est-ce que vous aimez le plus dans ce que vous faites ?

Voir le bénéfice et la valeur ajoutée que nous apportons à l'entreprise. La gestion des risques est un élément essentiel, voire critique, de la gestion de toute entreprise mature. Elle permet de mettre en évidence les points faibles, de susciter des changements, de renforcer l'entreprise et de permettre à la direction de prendre les bonnes décisions. Voir comment notre travail et nos analyses aboutissent à des décisions qui nous aident, surtout en temps de crise, est la chose que j'aime le plus dans mon travail.

La gestion des risques a-t-elle changé au cours de votre carrière ? Si oui, comment ?

Je n'ai pas assez d'années d'expérience dans le domaine de la gestion des risques pour donner un avis valable sur cette question, mais ces derniers mois, j'ai vu partout des exemples montrant que tout le monde commence à s'intéresser de plus en plus à la gestion des risques, en réalisant combien il est important d'avoir un processus d'évaluation des risques bien géré, car les entreprises qui le font bien sont en bien meilleure position que celles qui ne le font pas. Je pense que dans les années à venir, le monde de la gestion des risques va prendre une place plus importante dans la gestion des entreprises.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui est sur le point de commencer sa carrière dans le domaine du risque ?

La gestion des risques, ainsi que d'autres initiatives de développement de l'entreprise, sont considérées comme des activités ad hoc. Il faut donc s'attendre à un certain retour de bâton de la part de l'entreprise pour ce qui est de fournir plus d'efforts, notamment pour la mise à jour de la base de données sur les risques. Mon conseil est de toujours expliquer les avantages et de leur rappeler que vous êtes tous deux du même côté, et que vous êtes là pour aider et soutenir les objectifs de l'entreprise.

Avez-vous une devise personnelle ? Si oui, quelle est-elle ?

Je ne peux pas dire que j'en ai une, mais maintenant que j'y pense, je pourrais dire "il y a toujours un moyen". Tout au long de ma carrière, j'ai entendu un million de fois "on ne peut pas le faire, il n'y a pas de solution". La plupart du temps, nous avons tendance à vouloir nous en tenir aux anciennes méthodes, connues et éprouvées, et nous n'ouvrons pas nos yeux et nos esprits aux nouvelles opportunités et aux moyens de rendre notre travail plus rapide, meilleur, plus intelligent. Le changement a du bon, et il y a toujours un moyen.

Comment est votre vue ?

Découvrez comment
Riskonnect peut transformer
la façon dont vous percevez le risque.

Planifier une démo
Risk management solutions